Aujourd’hui nous avons décidé de braver le froid et d’organiser une sortie avec le club à la falaise de Seynes. Le confinement n’est toujours pas levé, les salles d’escalade et de bloc restent fermées jusqu’à nouvel ordre, et la seule façon de pratiquer notre sport préféré pour l’instant, c’est d’enfiler les t-shirts à manches longues, les couches de polaires, les coupe-vents et les doudounes et de toucher le caillou à l’extérieur.

Hier et avant-hier, les messages d’encouragement mutuels fusaient sur le groupe WhatsApp du club. C’est vrai que les prévisions de Météo France et Météo Ciel n’étaient pas fameuses, avec des températures maximales annoncées à 1°C vers midi.

Ce matin, nous étions sept au total : Nico, Marianne, Sergi, Fanny, Alain, Sébastien et moi.

La marche d’approche raide nous a un petit peu réchauffés, mais les premières voies nous ont fait souffrir. Les premiers grimpeurs ne sentaient plus leurs doigts au contact du calcaire gelé et le faisaient savoir haut et fort à qui voulait l’entendre.

Petit à petit nous nous sommes réchauffés et la falaise un tout petit peu aussi, à grands renforts de thé chaud du thermos de Nico. Et d’une boîte de rochers Ferrero de Sergi.

Nous avons posé quelques moulinettes pour les grimpeurs et les grimpeuses novices, et nous avons grimpé sans discontinuer jusqu’à la tombée de la nuit, ne serait-ce que pour ne pas refroidir.

Vers la fin de la journée nous avons eu droit à quelques petits rayons de soleil, et tout d’un coup l’idée que nous nous faisions initialement d’une journée potentiellement farcie de souffrances diverses et variées s’est dissipée comme les nuages d’hiver.

Le toucher de la roche était agréable, et le givre matinal a laissé la place au bien-être de lézarder sur le calcaire.

Bilan de la journée : tout le monde était content d’être venu. À refaire bientôt, donc.

— Nico

 

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.